DISCOVERY

De PAMAL
Aller à : navigation, rechercher

DISCOVERY est un programme de recherche du PAMAL. Discovery mène une réflexion sur l’exposition des œuvres d'art médiatique et numérique.

Axe de recherche

Il s’agit d’examiner comment une exposition peut rendre compte de la vie et de la mort des œuvres.

Trois questions en dessinent les contours :

  • Jusqu'où faut-il montrer des œuvres intégralement fonctionnelles ?
  • Comment montrer des œuvres mortes ou en train de mourir ?
  • Comment intégrer le bug dans l'exposition ?

Depuis 2014, le PAMAL a conçu ou participé à trois expositions.

Équipe (MàJ 15/05/2017)

Chercheurs : Lionel Broye, Emmanuel Guez, Marie Lechner, Morgane Stricot

Anciens chercheurs : Christophe Bruno, Prune Galeazzi

Étudiants :

(2014-2015) : Lola Dubus, Constance Duprez, Jean-Baptiste Palay, Sonja Petric

(2015-2016) : Lola Dubus, Tatiana Gries, Emylou Mahon, Camille Malavaux, Léonard Maurin, Jean-Baptiste Palay, Sonja Petric, Fiona Valla, Matthieu Vlaminck

(2016-2017) : Pas d'exposition.

Les expositions du PAMAL

#1. UNE ARCHÉOLOGIE DES MÉDIA

Lieu : Seconde Nature, Aix-en-Provence

Date : 19 mai > 27 juin 2015

Commissaire d'exposition : PAMAL

Production : Seconde Nature

Artistes : Annie Abrahams & Jan de Weille (DOEK, étude de cas), Christophe Bruno (Fascinum, original), Grégory Chatonsky (Counter, second original), Nicolas Frespech (Les Secrets, étude de cas), Benjamin Gaulon (ReFunct Media, création), Émilie Gervais, BBgirl21 (création), Eduardo Kac (Videotext Poems, second original), Albertine Meunier (Angelino / originaux), Scrumology Prod (Sprint #1, création), Jacob Riddle (.jpg Printing, étude de cas).

#2. FRANKENSTEIN MÉDIA

Lieu : Médiathèque Ceccano, Avignon

Date : 11 > 17 décembre 2015

Commissaires d'exposition : Antonin Fourneau, Emmanuel Guez, Pierre-Erick Lefebvre, Guillaume Stagnaro

Production : Freesson

Artistes : Catherine Brand et Michaël Martin, Felipe Delgado Lopez et Marion Tamé, Florent Deloison, Paul Destieu, Quentin Destieu, f.a.t. lab & sylab, Antonin Fourneau, Benjamin Gaulon, Eduardo Kac et PAMAL, Albertine Meunier et PAMAL, Olivier Perriquet, Project Singe, RYBN, Scrumology Prod, sys42 (Jankenpopp & Zombectro)

Intention : Alors que les deux dernières décennies ont été marquées par un discours dominant en faveur du high-tech et de l’innovation, notamment dans les industries numériques, les principales scènes internationales des arts et cultures numériques interrogent les effets de ce discours et des stratégies des industries numériques sur l’art, la politique, l’économie, l’écologie, etc. Tels des archéologues des média, des artistes explorent les machines de ces 20 à 30 dernières années, produites par les industries numériques, en descendant dans les couches les plus profondes de leurs matérialités (le hardware, l’architecture réseau) plutôt que les interfaces visuelles et sonores. Un moyen de voir si, au passage, nous n’aurions pas oublié quelque chose, un moyen d’imaginer les voies qui auraient été possibles, de prendre la mesure des effets de la consommation industrielle, de comprendre les stratégies de l’industrie du software, d’analyser les points de clôtures qui interdisent aux utilisateurs l’accès aux instructions matérielles et aux logiciels, qui alimentent en données personnelles les industries et les États. (Édito, brochure, signature collective)

Fichier:FestiLab Frankenstein Media - Brochure finale Web.pdf


#3. CETTE PIÈCE EST EN COURS DE MAINTENANCE. MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION

Lieu : Palais de Tokyo, Paris

Date : 13 > 18 avril 2016

Contexte : Exposition Vision (Recherche en art et en design), Commissariat d'exposition : ANDEA (coord. Stéphane Sauzedde)

Commissaires d'exposition : PAMAL

Artistes & Études de cas (seconds originaux) : Annie Abrahams & Jan de Weille (DOEK), Grégory Chatonsky (Counter), Eduardo Kac (Videotext Poems), Albertine Meunier (Angelino / originaux), Antoine Schmitt & Jean-Pierre Balpe (Le Critique Automatique).

Intention : Installation d’œuvres en cours d’étude (préservation et restauration) par le PAMAL

Texte de présentation : Le PAMAL (Preservation & Art - Media Archaeology Lab), une unité de recherche de l’École Supérieure d’Art d’Avignon composée d’artistes, de théoriciens, d’ingénieurs et de conservateurs-restaurateurs, mène une réflexion sur l’émergence des oeuvres d’art médiatiques et numériques, leur préservation, leur restauration et, parfois, leur disparition pour des raisons d’obsolescence matérielle ou logicielle. Ces oeuvres, créées pour Minitel, Amiga, pour le Web ou l’Internet des objets… ne sont pas qu’images, sons ou textes, mais aussi des programmes, des interactions homme-machine, des innervations médiatiques, des composants électroniques, des câbles, de l’énergie. Jamais l’art n’a été aussi dépendant des stratégies industrielles et économiques. Jamais les œuvres n’ont été aussi fragiles malgré la volonté des artistes. Cherchant à théoriser leur préservation par la pratique et la théorie, le PAMAL tente de mieux comprendre les mutations de leurs écosystèmes, au plus près de leurs matérialités. Les enjeux concernent alors aussi bien le devenir des œuvres que la classification des arts médiatiques, la muséologie et la création elle-même.

Équipe du PAMAL : Lionel Broye, Lola Dubus, Emylou Mahon, Camille Malavaux, Jean-Baptiste Palay et Emmanuel Guez

Programmes associés

Liens externes

Une archéologie des média / Seconde Nature